Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Deux jours de judo local et départemental

Deux jours de judo local et départemental

Le 31 Janvier, la Ville et le Méricourt-Judo ont accueilli le championnat départemental des cadets (es). Du haut niveau et de l’avenir très prometteur pour chacune des catégories. Une compétition officielle qui débouche sur les zones cadets 1ère division pour accéder au championnat de France.
« C’est une catégorie où l’on retrouve trois années d’âge (14, 15 et 16 ans) pour cette compétion qualificative (les 5 premiers de chaque catégorie) pour les demi-finales du championnat de France. Aujourd’hui, on enregistre 180 participants garçons et filles sur cette matinée » expliquait Marc Duriez, vice président du comité départemental de judo.
Tous les clubs du Pas-de-Calais peuvent y participer et ces jeunes cadets sont pratiquement tous ceintures marrons si ce n’est déjà ceinture noire 1er dan. « Ce qui montre le niveau. L’objectif c’est d’en ressortir les meilleurs pour que le département soit représenté honorablement pour les demi-finales du mois prochain et qualificatives pour le championnat de France 1ère division début avril ».
Les cadets, c’est une catégorie d’âge très importante en nombre et mais aussi en qualité. Ce sont des jeunes qui, encore dans le milieu scolaire, ont le temps de s’entraîner. « La difficulté arrive à la catégorie junior où là forcément après le bac, les études amènent des changements d’organisation de la semaine ».
En dehors du championnat de France D1, il y a aussi le critérium qui s’ouvre aux catégories 1 avec une phase départementale, régionale etc., et la coupe de France cadet pour tous.
Le comité départemental anime aussi les ceintures de couleurs. « Il faut que les jeunes puissent sortir, se rencontrer et progresser. À cet âge, ils veulent se confronter. C’est aussi une manière de partager les valeurs du judo ».
Le judo dans le Pas-de-Calais qui se porte bien avec plus de 10 000 licenciés pour une centaine de clubs.
« Lors de cette première étape qualificative pour les championnats de France, sur 15 représentants de l’OJA 62, 10 ont ontenus leur qualification » se réjouissait Gaëtan Miont, professeur sur l’OJA 62. Directeur technique du Méricourt Judo également, il était aussi satisfait du challenge de la ville que le club local avait organisé la veille. « Pour cette 11e édition, 24 clubs étaient invités. Un entraînement pour les écoles de judo (4/5 ans) a ouvert cette journée avant d’enchaîner avec les catégories allant de mini-poussins à minimes. Soit au total 620 enfants de 4 à 13 ans. C’est toujours un événement convivial qui permet aux enfants de faire un peu d’opposition avec d’autres ».
- Publié le 11/02/2016

Portfolio

Rechercher


AGENDA