Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Des puciers à perte de vue pour lutter contre la mucoviscidose

Des puciers à perte de vue pour lutter contre la mucoviscidose

Dimanche 12 Mai, pour son énième marché aux puces, le comité départemental de lutte et de soutien contre la mucoviscidose a fait le plein de solidarité.
Sur le pont, dès les aurores, la trentaine de bénévoles était au travail pour accueillir plus de 600 puciers en centre ville. Une organisation désormais bien huilée pour le président Marcel Humez et son équipe afin que chacun puisse installer son étal au bon endroit sur les 5 à 6 kilomètres de voirie réservés pour cette journée placée sous le signe de la solidarité. « Car le but premier, c’est de récolter des fonds et venir en aide pour la recherche, les soins et les malades atteints de la mucoviscidose » rappelait le président. « Et malgré un temps plutôt frais pour la saison, l’objectif est atteint grâce à tous ces participants et aux nombreux visiteurs qui sont venus ».
Deux rendez-vous en centre-ville que ne rate jamais Henri Allart, lui qui a fait partie des bénévoles du comité départemental durant 5 ans. « Aujourd’hui, pour continuer à soutenir la lutte contre la mucoviscidose, je participe aux deux marchés aux puces ». Depuis plus de 50 ans, Henri Allart réside dans le quartier, tout d’abord aux HLM Camille Desmoulins et depuis un an à la résidence Desmond Tutu. « Je ne fais plus beaucoup de marchés aux puces, alors je vends ce que je récupère ou que l’on me donne. Et puis, c’est en bas de chez moi et c’est pour une bonne cause ».
L’événement, animé aussi par la ducasse installée place Jean Jaurès, a de nouveau rassemblé une foule considérable et solidaire devant et derrière les étals.

MPEG - 844.9 Mo

Rechercher


AGENDA