Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Depuis la révolution, la généalogie des maires

Depuis la révolution, la généalogie des maires

« De Maïeur à monsieur le maire », les premiers magistrats méricourtois depuis la révolution française tiennent l’affiche durant un mois et jusqu’au 1er mars à l’espace culturel et public La Gare. Dix-neuf maires ont présidé les conseils municipaux depuis cette époque. Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ?
L’histoire de ces personnes est retracée par des arbres généalogiques et des panneaux photos rappellent des événements qui ont marqué le temps des mandats au sein de cette exposition réalisée par l’association Les amis de Méricourt. Cette association a été créée en 1979 par Eugène Monchy et Clotaire Hénaut. Après leur disparition, l’association est restée quelques années en sommeil et en 2008, « avec Jean-Claude Hénaut, le fils de Clotaire, nous l’avons relancée et notre première expo s’intitulait : Méricourt dans la tourmente. C’était pour le 90e anniversaire de l’armistice de 14/18 explique Gérard Nicaisse, le président. Aujourd’hui nous sommes une vingtaine de membres et on travaille sur l’histoire-mémoire de notre ville, mais aussi sur la généalogie ». L’exposition « De Maïeur à monsieur le maire » se présente en deux parties : histoire et généalogie. Le groupe a monté des arbres généalogiques sur cinq générations de différents maires grâce aux recherches qui ont abouti. « Car malheureusement, nous n’avons pas tout trouvé, surtout sur les maires qui datent de la révolution. C’est extrêmement difficile de retrouver les actes de cette époque là et d’obtenir cinq générations au-delà » précise le président. Dix-neuf arbres généalogiques et autant de panneaux, relatant à travers le temps ce qui s’est passé dans sur la commune à l’époque, sont accrochés dans la galerie d’exposition de La Gare.
« Effectivement, l’histoire démontre aussi que tous les maires ne sont pas des maires modernes. A certaines époques, ils ont du subir les guerres, vivre avec l’extension, le creusement des puits et l’avènement du charbon. Et plus tard, vivre aussi la fermeture de ces puits et la récession, après cette vie intense d’extraction du charbon expliquait Gérard Nicaisse lors du vernissage. Cette expo aurait pu s’appeler de la paroisse à la commune. L’objectif de notre démarche est de faire découvrir l’évolution de notre ville depuis la révolution de 1789 à travers les personnages qui ont eu l’appellation de maire. De maïeur à monsieur le maire nous évoque non seulement un changement de titre, mais également un changement d’époque et de régime ».
Cette exposition représente près de deux années de recherches pour ces bénévoles de l’association qui sont déjà au travail pour préparer une nouvelle exposition pour le centenaire de la première guerre mondiale de 14/18. « Notre travail consistera à mettre en place des activités reprenant les quatre années de conflit et nous avons besoin de tous pour accomplir cette tache. Contactez-nous et venez nous rejoindre » lance comme appel le président. Une initiative soutenue par le maire Bernard Baude : « Par cette commémoration du centenaire de 14/18, il faut montrer à quel point une guerre, ça fait du dégât ».
- L’association Les amis de Méricourt tient également des permanences sur la généalogie en mairie un mardi tous les 15 jours de 14h00 à 18h00. Les prochaines auront lieu les 5 et 19 mars.

Rechercher


AGENDA