Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Les collégiens ont accueilli leurs correspondants Allemands

Les collégiens ont accueilli leurs correspondants Allemands

Pendant une semaine, des élèves du collège Henri Wallon ont accueilli leurs correspondants Allemands venus du gymnasium Max Planck de Delmenhorst.
« Nous accueillons un groupe de jeunes de Delmenhorst, une commune située à côté de Brême en Allemagne avec lesquels nous essayons de mettre en place un échange. Ce sont des élèves de niveau de 4e en Allemagne. C’est la première année qu’ils viennent chez nous et ils sont répartis sur les niveaux de 4e, 5e et 3e, essentiellement des élèves bi-langues. C’est-à-dire des élèves qui étudient l’allemand depuis la 6e et quelques élèves de 3e qui étudient cette langue en LV2 » précise Rachel Foussereau, professeur d’allemand au collège depuis 1995 et à l’initiative de cet échange sur le thème « Etre jeune en France, à Méricourt ». Un projet qu’elle souhaite développer en se rapprochant de lycées qui pourraient aussi devenir partenaires.
Hébergés dans les familles des collégiens, les jeunes hôtes d’Outre-Rhin ont suivi un programme commun. « Il y a vraiment un lien qui se tisse et nous avons fait des cours franco-allemand toute la journée. Ce sont des cours très vivants ».
Ils ont aussi découvert la région comme le centre historique minier de Lewarde, Lille, le Louvre-Lens avec leurs familles d’accueil. « Ils ont également visité la maison natale de Charles de Gaulle où il y avait une exposition temporaire concernant l’amitié franco-allemande entre Charles de Gaulle et Konrad Adenauer qui sont à l’origine de l’OFAJ, l’organisme qui finance les échanges franco-allemand pour la jeunesse ».
Réuni une journée au collège pour réaliser un projet commun, l’ensemble du groupe (29 Allemands et 27 Français) a conçu un jeu de société franco-allemand. « Nous y jouerons tous ensemble lorsque nous irons chez eux du 25 mars au 3 avril » ajoute Rachel Foussereau en rappelant que, « l’objectif de l’échange, c’est vraiment de vivre le quotidien dans les familles et de découvrir les cultures de chacun ».
Après ce premier échange, d’autres suivront sur une période printanière et annuelle. « A long terme, l’on souhaite que les élèves de 5e communiquent par mails, pour accueillir leurs correspondants en 4e et l’année suivante en 3e, ils partiront en Allemagne. Que ce soit un petit groupe qui se suit sur trois années » termine Rachel Foussereau, satisfaite aussi de l’investissement et des initiatives prises par les parents d’élèves. « Tout le monde a joué le jeu. Ce soir, c’est détente autour du hockey. Demain, ce sera une soirée du style auberge espagnole avec le concours de la municipalité. Cela va permettre de réunir tous les jeunes et les familles qui les ont hébergés durant la semaine. Les élèves auront un grand panneau blanc où ils pourront peindre ou écrire leur ressenti sur ce premier échange ».

Rechercher


AGENDA