Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Coup de théâtre de haut niveau des habitants

Coup de théâtre de haut niveau des habitants

Depuis maintenant 7 ans, la Cie Quidam, soutenue par le Centre Social d’Education Populaire Max-Pol Fouchet, écrit et met en scène des pièces de théâtre avec des Méricourtois, sur des thèmes aussi variés que la mémoire minière, la Guerre de 14/18 ou le travail.
L’Espace culturel La Gare a accueilli les participants le week-end dernier, où la troupe, d’une quinzaine de comédiens et musiciens, a joué une oeuvre de Bertolt Brecht, « Maître Puntila et son valet Matti ».
Comme à son habitude, la Cie a fait participer des habitants à sa nouvelle création qui s’est attaquée cette année à un texte connu de Bertolt Brecht. « Cela nous a permis d’élaborer tout un travail de dramaturgie pour trouver une mise en scène. L’idée a été de passer un cran au dessus en terme de théâtre et de composition de personnages parce que ceux créés par Bertolt Brecht sont assez complexes et traversés par beaucoup de sentiments » informait Pierre Rogez, metteur en scène et directeur artistique de la Cie Quidam.
Les comédiens non-professionnels se sont vraiment attaqués à quelque chose de très haut niveau en terme artistique évidemment mais surtout en terme de travail et d’investissement. « Ces rôles n’étaient pas faits sur mesure pour eux. Ils ont dû se les approprier. Une nouvelle expérience pour notre petite troupe et surtout l’envie de passer par une étape plus traditionnelle du théâtre ».
Une pièce qu’apprécie beaucoup Pierre Rogez. « Depuis le début de mes études de théâtre et qui me fait beaucoup rire puisque c’est une comédie. Mais derrière, il y a un fond de critique sociale. Avec l’écriture de Brecht, on mélange à la fois une vraie poésie et un théâtre plutôt conventionnel ».
Cette pièce a permis de travailler plusieurs niveaux de lecture, de discuter autour de ce sujet et percevoir ce que chacun comprenait, y compris avec les plus jeunes, car la troupe est de composition familiale, intergénérationnelle sur une tranche d’âge allant de 10 à 50 ans.
- Publié le 05/07/2018

Une passion est née


Aurélien Lluahet a intégré la troupe depuis 7 ans. « De base, c’est ma mère qui m ’a un peu forcé à venir avec elle et grâce à Pierre et tout le groupe, j’ai apprécié le théâtre ». Aujourd’hui, Aurélien poursuit ses études en Bac L, option et spécialité théâtre. « Pierre m’a donné l’envie d’aller plus loin et mes ambitions après le Bac ce serait d’aller à Lille III en Arts de la scène. Et pourquoi pas essayer d’intégrer les cours Florent quelques années après ». Une belle ambition qui est née ici, avec la Cie Quidam.

Rechercher


AGENDA