Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Ch’ti Tacots et fans de vieilles voitures font revivre des légendes

Ch’ti Tacots et fans de vieilles voitures font revivre des légendes

Les amoureux de vieilles guimbardes étaient de nouveau venus en nombre pour la dixième édition de l’exposition d’autos et motos anciennes de l’association Ch’ti Tacots.
Même si en ce mois de mai il faisait un temps à ne pas mettre un vieux tacot dehors, 150 véhicules étaient déjà exposés en fin de matinée sur le parking de l’espace Ladoumègue. Dans un même temps, les passionnés de restauration avaient la possibilité de faire leur marché sur les stands de la bourse aux pièces détachées.
« Aujourd’hui, nous accueillons des collectionneurs habitués à notre rendez-vous, des particuliers comme des membres d’un club, mais nous remarquons aussi que de plus en plus de jeunes s’intéressent aux voitures de collection et en particulier celles des années 80 » se réjouissait Philippe Gottrant le président du club méricourtois à la tête de la manifestation soutenue par le FPH. Un rendez-vous qui permet à tous ces passionnés de se retrouver pour échanger quelques « tuyaux » mécaniques, des filons sur certaines pièces bien souvent recherchées et d’élargir leurs contacts dans le milieu de la restauration de voitures anciennes.
Parmi l’expo, des voitures accusaient près de 90 ans comme cette Berliet de 1927 entièrement restaurée par les époux Cornet de Favreuil, possesseurs d’une douzaine de véhicules. « Nous sommes collectionneurs de véhicules anciens de plus de 25 ans. Pour cette Berliet, nous avons mis quatre ans pour la restaurer. Cela a été un énorme travail avec pas mal de pièces à refaçonner. Toute la sellerie a été refaite et ça, c’est plus ma partie » précisait Madame Cornet qui, avec son mari, ne compte pas ses heures. C’est la passion qui l’emporte. « On veut faire revivre ces voitures pour montrer avec quoi nos ancêtres se déplaçaient et pour prouver qu’elles peuvent encore rouler aujourd’hui ».

Rechercher


AGENDA