Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > C’est la rentrée, « A toute vapeur à la médiathèque »

C’est la rentrée, « A toute vapeur à la médiathèque »

C’est parti pour une nouvelle saison à l’Espace culturel et public La Gare. Pour ouvrir cette rentrée, Marie-José Markiewicz responsable du service culturel et Cyril Titz, directeur de la médiathèque, avec leurs équipes ont dévoilé la programmation du dernier trimestre en présence du collectif de la médiathèque.
« Ils ont suivi le projet de construction pendant six ans et depuis l’ouverture. Pour nous, les membres du collectif se sont les ambassadeurs de la médiathèque et on souhaite qu’ils puissent relayer toute notre programmation auprès de la population » explique le directeur. « On souhaitait les réunir pour leur présenter les actions passées, mais aussi des chiffres en terme d’inscriptions ou de prêts ». Depuis l’ouverture, en un peu moins de deux ans, la structure a enregistré plus de 2000 inscriptions, ce qui représente plus de 15 % de la population méricourtoise. Elle s’aligne ainsi avec la moyenne nationale d’inscriptions dans les médiathèques. Cela représente plus de 40 000 prêts de documents en un an avec une part assez importante pour les DVD. « On s’aperçoit que le public est friand de nouveautés, que ce soit en film, en documentaire, en concert, et notamment en jeunesse. Beaucoup de dessins animés sont empruntés par les enfants et c’est important de pouvoir leur proposer des choses pas forcément toujours grand public, mais des choses qu’ils n’auraient pas découverts par eux-mêmes ». Pour poursuivre avec les chiffres, c’est aussi 22 000 visites annuelles à la médiathèque. « C’est vraiment un lieu qui vit aux heures d’ouverture mais également lors des autres manifestations où les gens peuvent être amenés à fréquenter l’espace culturel autrement, sans forcément venir emprunter, mais pour découvrir un spectacle, une exposition ou tout simplement consulter un magazine » ajoute Cyril Titz.
Les séances mensuelles du ciné-gare ont repris. Du 15 au 19 octobre, « A toute vapeur à la médiathèque » va s’ouvrir sur des expos, ateliers collages surréalistes, apéros littéraires avec Sylvain Coher et Richard Couaillet etc. « Avec aussi un coup de projecteur à un petit éditeur local, le Téètras Magic et une exposition qui s’appelle La maison de Maxence Bollet ».
Pour sa part, Marie-José Markiewicz a dévoilé les temps forts, notamment en novembre avec le salon Tiot Loupiot, d’une programmation culturelle qui s’ouvre sur une exposition à découvrir actuellement « Käthe Kollwitz, une artiste allemande face à la guerre » et le vendredi 11 octobre une pièce adaptée de son journal et mise en scène par Dominique Surmais de la compagnie TDC.
Espace culturel et public La Gare : renseignements au 03 91 83 14 85

Rechercher


AGENDA