Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Avant travaux, les habitants de la cité des cheminots informés

Avant travaux, les habitants de la cité des cheminots informés

L’association « Bien vivre dans sa cité » a convié les locataires du quartier des cheminots à une réunion d’information sur la réhabilitation de leur cité.
Avant le démarrage des travaux concernant environ 198 logements et qui s’étaleront sur trois années, le président, Marcel Verschelde, et son équipe ont réuni les habitants sensibilisés par le projet afin de leur apporter les dernières informations et écouter les interrogations de chacun.
C’est aussi le rôle de l’association d’être à l’écoute pour évoluer avec bon sens. « Nous ne sommes pas là pour travailler contre ICF habitat, mais bien au contraire, nous sommes là pour travailler avec eux et les habitants afin de trouver les meilleures solutions possibles » insistait le président.
La première phase des travaux débutera donc en mars 2014, suivie d’une seconde qui commencerait un an après. Deux maisons témoins (27, rue Hector Wacheux et 35, rue Fernand Taverne) seront rénovées pour le mois de février. « Et dans la foulée, les travaux vont démarrer dans la cité » affirmait le président avant d’expliquer les priorités de cette réhabilitation. « L’économie d’énergie sera l’axe principal du projet qui sera aussi porteur d’agrandissements pour quelques logements et pour certains d’adaptations pour les personnes à mobilité réduite ».
Bien sur, l’architecture de ces maisons sera préservée. Certaines conserveront leur crépi qui se verra attribuer un coup de jeune alors que celles en briques feront l’objet d’un rejointoiement. Les gros travaux concerneront l’isolation du logement soit par l’intérieur ou l’extérieur. Celle-ci décidera si le locataire pourra rester ou sera dans l’obligation de déménager pendant les travaux. « Pour une isolation de l’intérieur, une opération dite maison-tiroir sera mise en place et permettra aux locataires de déménager (déménagement pris en charge par ICF Habitat) dans une autre maison durant la période des travaux. Ils pourront ensuite réintégrer leur logement remis à neuf » précisait Marcel Verschelde. Sur une isolation extérieure avec des travaux plus légers en intérieur, les locataires pourront vivre dans leur logement durant le chantier. 25 logements vides sont disponibles pour servir de maisons-tiroir. Pas vraiment d’inquiétudes se sont faites ressentir chez les locataires, il faut dire que l’association travaille et informe sur le projet depuis 4 ans. « Au départ, ils étaient complètement contre parce que cela allait perturber leur vie quotidienne. Petit à petit, nous avons réussi à les convaincre que c’est une nécessité et un bien pour eux et pour la cité ».

Rechercher


AGENDA