Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Aux petits soins des seniors de la résidence Henri Hotte

Aux petits soins des seniors de la résidence Henri Hotte

Les animations de la Résidence Henri Hotte sont de réels moments de plaisir à partager. Parmi celles-ci, un atelier esthétique s’est mis en place chaque mois où les résidentes, mais aussi quelques hommes, se font chouchouter par Thérèse, Martine et Marlène, personnels du foyer.
« C’est une réflexion d’équipe pour proposer des nouveautés et impulser une dynamique au sein de la résidence. Ce genre d’atelier doit permettre à nos résidents de raviver l’envie de prendre soin de soi avec comme objectif de rompre l’isolement » affirme Hassan animateur de l’établissement.
Cette initiative a rendu le sourire aux mamies et papys qui cette semaine ont découvert leur espace de détente transformé en un vaste salon esthétique. Et pour cause, la direction a noué un partenariat avec l’école européenne d’esthétique d’Arras pour leur offrir quelques heures de détente. Quatre étudiantes, diplômées esthéticiennes et en formation EVS (Esthétique à vocation sociale) pour une année supplémentaire, étaient aux petits soins des aînés. Une expérience de plus pour Alexia, Cindy, Laëtitia et Anne afin d’acquérir d’autres compétences professionnelles et apporter des soins aux personnes fragilisées, malades ou handicapées.
« Je souhaitais être aide-soignante, mais à la base, j’ai toujours voulu être esthéticienne. Après mon CAP d’esthétique, je me suis rendue compte que cette formation EVS regroupe les deux métiers. Avec l’école nous intervenons dans les maisons de retraite, EHPAD, hôpitaux, résidences intergénérationnelles… Ce sont de très bonnes expériences » souligne Alexia qui validera sa formation fin juin.
Entre les mains des quatre étudiantes, les seniors partagent d’agréables moments d’échanges, et bénéficient de précieux conseils. « Je me suis fait couper et limer les ongles avec une pose de vernis. J’aime bien tout ça, et ce n’est pas parce qu’on est vieux qu’il faut se laisser aller. Toutes les semaines la coiffeuse vient faire mes cheveux » dévoile la coquette Wanda.
De son côté, Alfred Thomas, joyeux octogénaire au foyer depuis un mois est heureux. « Lorsque j’ai su cela, j’ai dit oui tout de suite. Et si mademoiselle revient, c’est elle qui fera mon visage car aujourd’hui pour commencer, c’était manucure et épilation des sourcils. Je me sens bien et détendu ».
Et c’était bien l’objectif de cette journée avec l’idée de travailler sur l’estime de soi tout en étant sur de la relaxation et du bien-être pour renouer avec le désir de plaire.

Portfolio

Rechercher


AGENDA