Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Au pied du terril, le spectacle était au rendez-vous

Au pied du terril, le spectacle était au rendez-vous

Le dimanche 8 février, l’Ultra VTT a organisé son 10e cyclo-cross et course VTT. Avec plus de 200 participants et des coureurs d’élites sur les lignes de départ, l’événement a tenu toute ses promesses et le spectacle était au rendez-vous.

Laurent Ducamp, le président du club était heureux d’accueillir sur ses terres le champion de France senior de cyclo-cross, Cyril Bugnicourt. Avec sa tunique tricolore, le coureur de l’UV Fourmies n’a pas failli à sa réputation en dominant le cyclo-cross de bout en bout. « Je suis assez fidèle à cette course et je connais assez bien ce parcours roulant mais très physique. Avec le dégel, la boue est devenue assez collante donc c’était glissant et lourd. En cette fin de saison, je commence à lever le pied au niveau entraînement et je commence à avoir mal aux jambes. En début de course, c’était assez accroché, après j’ai fait la différence et heureusement car j’ai une crevaison dans le dernier tour. J’ai eu le temps de changer ma roue arrière pour repartir et gagner » déclarait le vainqueur.
Sur le même parcours, la course VTT s’enchaînait ensuite. Fabrice Nowicki de Bully remportait le scratch. Chez les dames, la championne du monde de cyclo-cross master en FFC, Céline Wittek/Dassonville du VC Liévin l’emportait sans soucis. A 32 ans, elle a décroché son titre mondial le 3 janvier dernier en Suisse. « Il y avait de la neige et lors de la fonte, le circuit est devenu très physique. Je savais que j’avais mes chances et je m’étais préparée pour. Cela s’est joué très vite car dès le premier tour, j’étais en tête et au fur et à mesure que la course avançait je me sentais bien en jambes et j’ai gagné avec 1 minute trente six d’avance » raconte Céline qui a repris le vélo en janvier 2014, après la naissance de son enfant. « Je n’ai véritablement retrouvé mon meilleur niveau qu’un mois avant le championnat du monde. Après le titre, j’ai coupé trois semaines. Aujourd’hui à Méricourt, c’est ma reprise pour me remettre en jambes ». Et de ce côté, aucun soucis puisque la championne du monde a gagné la course avec 5 minutes et 20 secondes d’avance.
Les coureurs de l’Ultra VTT ont bien représenté les couleurs locales avec Thomas Nepveu qui se classe 8e en senior A, Laurent Rougement 5e en Senior B, Frédéric Mériaux 12e et Hervé Touret 15e en Vétérans A et Justine Attagnant 3e en Féminine à seulement 5 minutes et 26 secondes de la championne du monde.
Du beau spectacle pour ces épreuves qui comptaient pour le classement du championnat départemental et régional où six coureurs par catégorie seront sélectionnés pour le championnat de France.
Beau spectacle aussi avec les jeunes des écoles du vélo, les cadets et les minimes qui ont assuré et pris plaisir à rouler en ouverture de cette belle épreuve.

Rechercher


AGENDA