Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Au foyer Hotte, beau partage entre seniors, personnes en situation de (...)

Au foyer Hotte, beau partage entre seniors, personnes en situation de handicap et artistes

Lorsque l’art s’expose au foyer résidence Henri Hotte, la vie s’agite au sein de l’établissement. Ce qui n’est pas pour déplaire aux résidants.
Beaucoup de monde avait répondu à l’invitation pour le vernissage de l’exposition réalisée par les seniors du foyer avec la complicité des membres de l’association TEA (Tendance évolution artistique). Les résidants étaient au complet en cette fin de matinée pour dévoiler avec le maire Bernard Baude et Marianne Lenne adjointe aux seniors, la statue représentant Jean Pétrole, un homme qui a résidé au foyer durant une dizaine d’années avant de se diriger vers un autre établissement pour raison de santé.
Dans son mot d’accueil, l’adjointe a adressé un grand merci aux artistes pour leur collaboration à ce projet « Sculptures urbaines » proposé par le centre social et d’éducation populaire. « Tout ce travail réalisé avec les plasticiens a provoqué de belles rencontres tout à fait extraordinaires » soulignait Marianne Lenne avant de saluer la présence de Nicole Brosse du Conseil général et Jean-Louis Hotte (petit-fils d’Henri Hotte, ancien maire de Méricourt), directeur de la maison du département du Conseil général. « Le Conseil général avec qui, on entretient des relations très étroites pour développer les activités sur la ville » ajoutait Bernard Baude.
Le vernissage a débuté par l’inauguration d’un bas-relief accroché dans le hall d’entrée et qui représente le temps qui passe. « On a rencontré les résidants pour parler de leurs souvenirs. On a placé tous ces éléments et ensemble, nous avons réalisé une grande plaque d’argile de deux mètres de long sur quatre-vingts centimètres de haut » expliquait Samir Sfaxi plasticien et président de TEA.
Pour la suite, tout le monde s’est déplacé vers le patio de la résidence afin de dévoiler la sculpture de M’sieur Jean. Un projet réalisé en 2011. « Tout a commencé par une rencontre avec les personnes du foyer lors d’un atelier photo. Nous avons fixé en image des gens en situation et à partir de ces photos, s’est lancé un atelier modelage de sculpture » détaillait Samir. « En fait, chaque résidant a récupéré sa photo et s’est représenté en sculpture. De là, ils ont voté pour celui qui allait être installé en grand dans le jardin. Ils ont élu Jean Pétrole qui était un personnage assez imposant dans sa façon d’être. Un grand gaillard toujours coiffé d’un petit bonnet rouge et jaune ».
Les seniors ont suivi l’évolution de la sculpture en se rendant régulièrement au local des artistes, voisin au foyer. « On animait des petits ateliers de modelage et on travaillaient en même temps sur la statue ».
Le même jour, les participants de l’atelier « Tous artistes dans la cité », mené par l’association AIAP (atelier international d’artistes plasticiens) exposaient également leurs toiles dans les salons de la résidence Henri Hotte. « Dans le cadre du projet Famille en harmonie, on accompagne des personnes en situation de handicap » expliquait Stessie Delrive, une jeune d’Unis-cité. « Quatre adultes handicapés et nous-mêmes en tant que volontaires, avons participé à cet atelier peinture, animé par le président de l’AIAP, Richard Marciniak, qui a partagé son expérience et ses savoirs ». La peinture, quelque chose de nouveau et une totale découverte pour ces personnes en situation de handicap « Et quel bonheur lorsque ces personnes qu’on accompagne, viennent voir fièrement leurs peintures exposées. Lorsque l’on voit ces personnes sourire et fières de leur travail. On les sent heureuses et ça, c’est la plus belle des récompenses ».

Rechercher


AGENDA