Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Après le bal « l’Eldorado », des noces en or pour Yvette et Richard

Après le bal « l’Eldorado », des noces en or pour Yvette et Richard

Réunis, jour pour jour, 50 ans après leur union qui s’est déroulée le 18 Mars 1967, Yvette et Richard Bouiller ont renouvelé leurs consentements ce samedi 18 mars en mairie devant Marianne Lenne adjointe au maire.
Yvette, née Bayart le 22 Février 1947 à Auchel, est issue d’une famille de mineur. A 14 ans, après le certificat d’étude, elle entre pour deux ans en école ménagère. « Je suis partie ensuite comme ouvrière en confection aux établissements ’’Douai Lambin’’ à Fournes-en-Weppes durant trois ans avant d’être affectée à Auchel » se souvient Yvette qui cesse toute activité en 1968 pour s’occuper de sa famille. En 1981, elle devient vendeuse de fruits et légumes sur les marchés jusqu’en 1994.
Richard est également né à Auchel le 23 Mars 1947. Son papa était maçon et dès 16 ans, après le BEPC, il cesse l’école et décide de passer trois concours (1 dans l’armée de terre et 2 à la SNCF). « J’ai été reçu aux trois. Mon père ne souhaitait pas que je parte dans l’armée et en ce qui me concerne, j’ai choisi de travailler dans les gares » précise Richard qui n’hésitera pas à faire évoluer sa carrière au sein de la SNCF à force de concours, formations, mutations (Lens, Valenciennes, Méricourt, Douai, Arras…) mais aussi de quelques déménagements. Il sera successivement agent de gare, chef de bureau comptable, instructeur, chef de bureau des voyageurs, adjoint de directeur d’établissement partie commerciale voyageurs… « Avec la réforme des structures en 1995, j’ai été nommé dirigeant de l’unité opérationnelle d’Arras, pour terminer cadre de direction avant la retraite en 2001 ».
Leur première rencontre s’est faite au bal « l’Eldorado » à Auchel en 1964. En groupes avec des amis chacun de leur côté, Richard est allé inviter Yvette pour danser. Puis ils se sont revus et ont décidé de ne plus se quitter.
Le 18 mars 1967, ils unissaient leur destin et fondaient une famille avec la naissance de Nathalie cette même année puis Laurent en 1972. Depuis quatre petits-enfants, Thomas, Marion, Hugo et Mattéo, sont venus agrandir le cercle familial.
Aujourd’hui, le couple coule une retraite paisible, Richard, membre depuis 2005 de la Fédération générale des retraités du chemin de fer, préside depuis 2011 la section de Lens, et Yvette, membre depuis 21 ans de l’association « Couture à tout âge », en est la présidente depuis 10 ans.
- Publié le 21/03/2017

Portfolio

Rechercher


AGENDA