Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > Adolpha, une leçon de vie exceptionnelle

Adolpha, une leçon de vie exceptionnelle

Adolpha Van Meerhaeghe est actuellement à l’Espace culturel La Gare. Ce petit-bout de femme sexagénaire qui sourit tout le temps, et pourtant la vie ne lui a pas fait de cadeau, anime trois ateliers consacrés à l’art brut, une passion où elle a trouvé l’exutoire à ses blessures intimes. Et puis, « La vie bien renger d’Adolpha », c’est une lecture-spectacle à découvrir ce mercredi 8 mars.
Cabossée par la vie, aujourd’hui Adolpha aime modeler des animaux en papier mâché et a déjà exposé ses œuvres au musée de Villeneuve d’Ascq. Accompagnée par Nicolas Grard, metteur en scène à la Compagnie Détournoyment, Adolpha anime des ateliers pour faire partager sa passion pour l’art brut.
L’occasion pour elle de parler de son livre (Une vie bien renger d’Adolpha) qu’elle a écrit en 2012. « C’est l’histoire de ma vie. Ma biographie depuis ma naissance. Lorsque je suis venue au monde, j’avais du rachitisme et de la décalcification des os » raconte Adolpha, une femme qui a pris des coups et connu des horreurs dans la vie.

Du livre c’est devenu un spectacle

« Adolpha, une petite fille, une jeune femme, une mère, une épouse, une soeur, une pote, qui vit et traversera les misères physiques, psychologiques, économiques, sociales et judiciaires de son milieu » affirme Corinne Masiero, qui avec la musicienne Louise Bronx, anime la lecture spectacle éponyme du livre.
« Je l’adore, parce que lorsque Corinne Masiero lit mon livre, en l’écoutant cela me fait pleurer. Surtout certaines paroles qui évoque mon petit frère qui s’est fait écraser. C’est là que cela me fait plus de mal » souligne Adolpha qui en a bavé mais sans jamais s’apitoyer sur son sort.
C’est pour cela que Corinne Masiero a souhaité « faire connaître et partager ce recueil inattendu, hors du commun et magnifique. Le témoignage d’une "Sans Dent" qui crie haut et fort qu’elle a le droit d’exister ».
Une autobiographie non romancée, relatant les éléments rudes d’une vie, d’une histoire vraie, celle d’Adolpha Meerhaeghe où pas un mot n’a été changé, ni même l’orthographe. Une histoire brut de décoffrage, comme le personnage qui nous donne là, une leçon de vie exceptionnelle.
- « La vie bien renger d’Adolpha » par la compagnie Détournoyment, avec Corinne Masiero, Adolpha Van Meerhaeghe, Louise Bronx et les dessins de Rémi ce mercredi 8 mars à 19h00 à l’Espace culturel La Gare. A partir de 15 ans. Gratuit mais réservations conseillées au 03 91 83 14 85.
- Publié le 3/03/2017

Portfolio

Rechercher


AGENDA