Accueil du site > 3. Méricourt Actualité > Revue de presse > A Ch’bio gardin, ils ont tous la frite

A Ch’bio gardin, ils ont tous la frite

Aux jardins partagés, on cultive l’art du bien vivre ensemble. Cela passe par le travail de culture du potager entretenu par une quinzaine de fidèles bénévoles qui, en plus de leurs récoltes, partagent de précieux moments de convivialité et de rencontres comme dimanche dernier lors de la fête de la patate.

La 8e édition organisée par les jardiniers bénévoles de l’association A Ch’bio Gardin a permis aux visiteurs du jour de découvrir un jardin accueillant avec ses carrés de cultures, ses fleurs, ses arbres, ses poules, ses oies, ses canards, ses lapins et ses bancs sur lesquels on pourrait se prélasser des heures durant. Un extraordinaire lieu ouvert à tous. Passé midi, la majorité des membres de l’association est en plein coup de feu derrière les marmites car au menu c’est moules-frites. Sous les cerisiers où près des potagers, les tables sont dressées et toutes les places sont prises.
Les organisateurs s’activent avec le président Cédric Devolder à la friteuse. « C’est du boulot, nous cuisinons 270 kilos de moules et 150 de frites. Mais l’essentiel c’est de faire découvrir nos activités, le fonctionnement et le principe de cette initiative collective pour cultiver un potager ».
Côté animation, Stéphane Anim donne le ton et Bertrand enchaine les présentations avec tout d’abord Sandy et Stacy qui font le tour de la chanson française traditionnelle. Puis, Simon Colliez a interprété les succès de son répertoire avec bien entendu deux titres qui s’imposaient pour cette journée : « Les tomates » et « ch’est toudis des frites ».
- Les personnes intéressées par les jardins partagés peuvent s’adresser au centre social et d’éducation populaire, rue Jean-Jacques Rousseau (03 21 74 65 40) ou tout simplement venir à Ch’bio gardin 42, place de la république le mercredi ou samedi de 9h00 à 13h00.

Portfolio

Rechercher